• Séminaire / Formations,

Atelier d'écriture

Publié le 3 octobre 2019 Mis à jour le 5 février 2020

Cette pratique d’ateliers constitue la source principale des travaux de recherche en sciences de l’éducation de l’intervenante. Dans son ouvrage Ecrire en atelier, pour une clinique poétique de la reconnaissance (Bréant, 2014), la réflexion proposée concerne la relation entre la subjectivité dans l’écriture, les processus d’apprentissage, les processus d

Date(s)

du 6 novembre 2019 au 26 mars 2020


Dates : 6 novembre 2019, 13 et 26 mars 2020
Lieu :
Salle A 305 - Bâtiment René Rémond
Durée :
18 heures
Horaires :
13h-19h


OBJECTIFS

• Explorer son potentiel de créativité entre l’expérience poétique de l’écriture et la démarche réflexive requise pour une thèse
• Analyse de l’implication du chercheur dans son rapport à l’objet de sa recherche


OUTILS ET METHODOLOGIE PEDAGOGIQUE

• Des temps d’écriture - Plusieurs propositions d’écriture avec une ou des consignes permettant à chacun de jouer entre pensées rationnelles et récits de fiction, de s’aventurer dans des chemins inhabituels, voire inconnus. Entre écriture intime et écriture partageable
• Des temps de lecture de textes à voix haute aux autres membres du groupe.
• Des temps d’échanges s’ouvrant sur l’analyse de son rapport à l’écriture (affiner les enjeux sur soi-même, associations d’idées, évocation de souvenirs…) et sur la manière de dépasser le clivage entre écriture littéraire et écriture scientifique.

PROGRAMME

Le déroulement des trois journées s’effectue selon une logique de progression pour avancer dans la problématique proposée.

Module 1 : Vivre l’expérience de l’écriture

Cet atelier se situe à la marge de l’écriture de la thèse et vise d’abord à vivre une expérience de l’écriture, là où l’analyse de son rapport subjectif à l’écriture (parfois complexe) se conjugue avec le plaisir d’écrire et le plaisir de penser. L’atelier vise à explorer son potentiel de créativité à travers les trouvailles et/ou les retrouvailles propices à la découverte des passages secrets entre l’expérience poétique de l’écriture et la démarche réflexive requise pour une thèse. Et, comme le préconise Barthes (1977), la découverte de ces passages secrets est susceptible de nous mener à faire du savoir une fête.

Module 2 : Analyse de l’implication du chercheur dans son rapport à l’objet de sa recherche

Ainsi, à travers cette dynamique créative et réflexive, l’atelier vise l’élaboration d’un mouvement dialogique entre processus de subjectivation et processus d’objectivation. En effet, tout en entretenant l’énigme de l’écriture, le travail en groupe favorisera l’analyse de l’implication du chercheur dans son rapport à l’objet de sa recherche, analyse potentiellement enrichissante pour à la fois développer un questionnement éthique et produire du savoir sur l’objet lui-même.
Finalement, la démarche clinique et poétique proposée dans cet atelier vise à mettre en œuvre une articulation profonde et féconde entre les dimensions éthique, esthétique, épistémologique et méthodologique de la recherche.

Résumé des sessions :
  • Session 1 : Mercredi 6 novembre 2019 de 13H à 19H
  • Session 2 : Vendredi 13 mars 2020 de 13H à 19H
  • Session 3 : Jeudi 26 mars 2020 de 13H à 19H

Mis à jour le 05 février 2020